Code éthique

CODE DE L’HONNEUR

L’élaboration de ce code est à verser à Paul Gros, Président du CNA de 1949 à 1960 qui écrivait alors :

« L’élaboration de ce code a posé des problèmes délicats C’est ainsi qu’il nous a semblé nécessaire d’établir une distinction précise entre la faute professionnelle simple et la faute contre l’éthique telle qu’elle est définie ci-après Pour la première, en effet, l’acheteur n’a de compte à rendre qu’à son patron, c’est de la seconde qu’il aura le cas échéant à répondre devant le comité d’éthique du CNA du seul fait de sa libre adhésion au règlement de l’Association… »

L’adhésion au CNA engage l’acheteur à exercer sa mission en toute loyauté vis-à-vis de son employeur, de ses collègues et de ses fournisseurs et dans le respect des règles de déontologie de la profession que l’on peut résumer comme suit :

1. Respecter la législation en vigueur dans le pays de sa société et de celles des pays de ses fournisseurs

2. Agir vis-à-vis de ses fournisseurs ave probité et impartialité

3. N’accepter aucun avantage personnel, direct ou indirect, susceptible d’influencer une décision professionnelle

4. Ne pas fausser directement ou indirectement, le jeu de la concurrence.

5. Respecter le caractère confidentiel des informations ou bien immatériels de propriété industrielle et commerciale des fournisseurs, dont la divulgation serait de nature à porter atteinte à leurs intérêts.

6. Respecter les règles générales d’honorabilité, l’honnêteté intellectuelle n’étant nullement incompatible avec l’habileté.